...

Une équipe de l'Université de Pennsylvanie a suivi durant neuf années 93 043 personnes dont l'âge moyen au début des observations, en 2006, était de 51,3 ans et qui n'avaient pas d'antécédents cardiovasculaires, ni de cancer. Leur taux de cholestérol a été mesuré au début de l'étude puis une fois tous les deux ans. Pendant la durée du suivi, il y a eu 753 cas d'AVC hémorragique parmi les participants.Le Pr Xiang Gao et ses collègues ont constaté que les participants dont le taux de LDL-cholestérol se situe entre 70 et 99 mg/dL ont un risque d'hémorragie intra-cérébrale similaire à ceux ayant une concentration de LDL-C supérieure ou égale à 100. En revanche, ce risque est beaucoup plus élevé chez les participants ayant un niveau de LDL-C inférieur à 70 mg/dL que chez ceux dont le taux est compris entre 70 et 99 mg/dl. Ce risque d'AVC hémorragique est augmenté de 65% chez les personnes dont le niveau de LDL-cholestérol est compris entre 50 et 69 mg/dL et de 169% chez celles dont le taux de LDL-C descend sous la barre des 50 mg/dL.Selon Xiang Gao, ces résultats, qui demandent d'être confirmés, devraient permettre d'affiner et de personnaliser les recommandations relatives aux niveaux cibles de cholestérol. Ils devraient aussi aider à déterminer la tranche idéale de LDL-C chez les patients présentant un risque accru de maladie athérosclérotique et d'AVC hémorragique.(référence : Neurology, 2 juillet 2019, doi : 10.1212/WNL.0000000000007853)https://n.neurology.org/content/early/2019/07/02/WNL.0000000000007853