...

Combien de temps le coronavirus survit-il sur nos mains ? Pour répondre à cette question, des chercheurs japonais ont mené leurs travaux non pas sur des volontaires pour des raisons éthiques évidentes, mais sur des échantillons de peau obtenus à partir de prélèvements d'autopsie médico-légale environ 24 heures après le décès pour éviter toute contamination."Nous avons généré un modèle qui permet la reproduction en toute sécurité d'études cliniques sur l'application d'agents pathogènes à la peau humaine et élucidé la stabilité du SARS-CoV-2 sur la peau humaine," précisent les chercheurs qui ont mélangé le SARS-CoV-2 et le virus de la grippe A à un milieu de culture ou du mucus des voies respiratoires supérieures et les ont déposés sur différentes surfaces pour étudier leur durée de vie.Les scientifiques ont d'abord constaté que les deux virus sont plus rapidement inactivés sur les surfaces cutanées que sur d'autres surfaces inertes (acier inoxydable, verre et polystyrène). Mais la durée de vie du SARS-CoV-2 sur la peau humaine est plus de quatre fois supérieure : 9,04 heures vs 1,82 heure pour le virus H1N1. Et lorsqu'il se retrouve mélangé à du mucus, comme lors d'un épisode de toux ou d'un éternuement, le coronavirus survit 11,09 heures en moyenne, contre 1,69 heures seulement pour le virus de la grippe A, soit sept fois plus longtemps."Notre étude montre que le SARS-CoV-2 peut présenter un risque plus élevé de transmission par contact que le virus de grippe car il est beaucoup plus stable sur la peau humaine, avec un impact potentiel dans l'accélération de la pandémie," soulignent les auteurs. Bonne nouvelle cependant : l'efficacité d'une désinfection cutanée a été testée avec un produit à base de 80% d'éthanol, comme la plupart des gels hydroalcooliques, et cette expérience montre que les deux virus sont inactivés sur la peau en 15 secondes par le désinfectant.(référence : Clinical Infectious Diseases, 3 octobre 2020, doi : 10.1093/cid/ciaa1517)