...

De fait, certaines données font soupçonner que leur usage pourrait favoriser la survenue de thrombose de la veine porte (TVP), un événement qui peut compromettre fortement la possibilité de transplantation hépatique et qui, même lorsque cette intervention reste possible, a un impact défavorable sur la survie. Les facteurs de risque de TVP restant mal connus, une équipe du centre de référence tertiaire de transplantation hépatique du CHU de Porto a examiné la question de façon prospective sur une population de 108 patients ambulatoires cirrhotiques sans TVP enrôlés entre janvier 2014 et février 2017 et examinés par écho-Doppler tous les 3 à 6 mois. Parmi ces patients 57 étaient traités par ß-Bns. Dans le cadre d'un suivi médian de 19 mois, 11 patients (dont 10 traités par traités par ß-Bns) ont développé une TVP (occlusion complète n=2, partielle n=9) et les analyses indiquent que deux caractéristiques ressortent comme des facteurs associés à un accroissement de ce risque de développement. D'une part la prévention des hémorragies par ß-Bns (HR 10,56 ; IC 95% 1,35-82,73 ; p=0,025) et d'autre part le fait d'être porteur de grosses varices oesophagiennes (HR 5,67 ; IC 95% 1,49-21,63 ; p=0,011). Trois points importants à mettre en exergue • Après ajustement pour le traitement par ß-Bns, l'existence de grosses varices oesophagiennes n'est plus associée à une augmentation du risque de TVP.• La dose journalière de ß-Bns était clairement plus importante chez les sujets ayant développé une TVP (47,5±47,4 versus 34,6±23,6 mg/j ; p=0,212), la non significativité s'expliquant probablement par le faible effectif concerné.• Chez les sujets sous ß-Bns, le rythme cardiaque et la vitesse du flux portal sont significativement réduits, mais cela n'a pas de relation avec le développement d'une TVP.Au total, un travail qui confirme une association entre le développement d'une TVP et la présence de varices oesophagiennes, mais qui suggère que cette association pourrait s'expliquer par l'exposition à des ß-Bns, indépendamment des effets sur la fréquence cardiaque et la vitesse du flux portal. Reste à élucider les mécanismes en cause, d'autres études...F Nery et al. Aliment Pharmacol Ther. 2019; 49: 582-8. https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/apt.15137