...

La comparaison entre CT-P13 et infliximab a été faite chez des patients de plus de 15 ans atteints de RCH n'ayant jamais reçu d'infliximab.Le critère principal d'évaluation était un composite regroupant décès, chirurgie liée à la RCH, hospitalisation toutes causes et remboursement d'autres thérapies. L'équivalence était définie comme un IC 95% du ratio de risque (HR) du CT-P13 par rapport à l'infliximab compris entre (0,80-1,25).Entre le 1er janvier 2015 et le 30 juin 2017, 3.112 patients au total ont été inclus: 1.434 ayant reçu l'infliximab et 1.678 le CT-P13. Au total, 710 patients du bras infliximab et 743 patients du groupe CT-P13 ont satisfait un des éléments du critère d'évaluation composite. L'analyse multivariée indique une équivalence du CT-P13 et de l'infliximab (HR 1,04 ; IC95% 0,94-1,15) et il n'y avait en particulier pas de différence d'incidence de tumeurs malignes solides ou hématologiques (HR 0,81 ; IC 95% 0,41-1,60).Cerise sur le gâteau, le nombre d'infections graves était inférieur dans le groupe CT-P13 (HR 0,65 ; IC95% 0,48‐0,88).Autant de données qui font conclure que le choix entre les deux options peut se faire principalement sur base du coût.Pour mémoire la même équipe concluait en début d'année à une équivalence d'efficacité et de sécurité d'emploi de ce biosimilaire et de l'infliximab dans la maladie de Crohn (A Meyer et al. Ann Intern Med. 2019; 170: 99-107).D'après A Meyer et al. Aliment Pharmacol Ther. 2019; 50: 269-77. https://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/apt.15323