...

Le sport constitue un remède à de nombreux maux. Qu'en est-il pour la migraine sachant que des preuves scientifiques ont déjà montré que le sport peut être une prophylaxie efficace contre cette pathologie invalidante chez certains patients ? Pour répondre à cette question, des chercheurs de l'Université de Washington ont recruté 4 879 patients diagnostiqués comme étant migraineux. Trois quarts d'entre eux (3 644) souffraient de migraines chroniques, soit un minimum de 15 crises par mois. Les autres (1 235) avaient des migraines épisodiques, soit jusqu'à 14 crises par mois. Au total, 4 647 participants ont rempli un questionnaire sur la quantité de sport qu'ils faisaient chaque semaine, sur les caractéristiques de leurs migraines, leur sommeil, leur dépression, leur anxiété et leur stress. Ils ont été répartis en cinq groupes : pas de sport, 1 à 30 minutes par semaine, 31 à 90 min par semaine, 91 à 150 min par semaine, et plus de 150 min par semaine. Seuls 27% des volontaires respectaient les recommandations de l'OMS avec une pratique d'exercice modéré à vigoureux de plus de 150 minutes par semaine (2h30).Les résultats sont probants : les personnes qui font moins deux heures et demie d'activité physique hebdomadaire souffrent plus de dépression, d'anxiété et de troubles du sommeil. Dans le groupe des participants qui ne font pas d'exercice physique, 47% se déclarent dépressifs, 39% signalent de l'anxiété, 77% ont des troubles du sommeil et 48% ont 25 jours ou plus de maux de tête par mois. Chez les individus qui font au moins 150 minutes de sport par semaine, 25% se disent dépressifs, 28% signalent de l'anxiété, 61% ont des troubles du sommeil et 28% ont 25 jours ou plus de forts maux de tête par mois."Les personnes souffrant de migraines devraient envisager d'intégrer plus d'exercice dans leur vie quotidienne, car cela peut être un moyen sûr et peu coûteux de réduire la fréquence et l'intensité de certaines migraines mais aussi de gérer et de minimiser certains des autres problèmes qui accompagnent souvent les migraines," conclut le Dr Dyess. "En effet, lorsqu'un individu fait du sport, son corps sécrète des analgésiques naturels appelés endorphines, qui aident les gens à mieux dormir et réduit le stress."(référence : American Academy of Neurology, Press Release, 23 février 2021)