...

La question de la charge virale, de la contagiosité ou encore de l'immunité des enfants dans le cadre de l'épidémie de Covid-19 fait encore débat. Désireux de savoir combien de temps il faut pour qu'un enfant évacue le coronavirus de son organisme et surtout à partir de quel moment il développe des anticorps protecteurs, des chercheurs du Children's National Hospital à Washington ont analysé les tests PCR de 6 369 enfants et les tests sérologiques de 215 autres. Ces tests ont été réalisés entre le 13 mars 2020 et le 21 juin 2020. Parmi les 215 cas, 33 ont également effectué un test pour le portage du virus. Et là, de manière étonnante, les scientifiques ont découvert que 9 d'entre eux étaient non seulement positifs au virus, mais qu'ils avaient aussi développé des anticorps IgG."Avec la plupart des virus, lorsque l'on commence à détecter des anticorps, on ne trouve plus de trace du virus lui-même dans l'organisme," explique le Dr Burak Bahar, auteure principale. "Mais avec le SARS-CoV-2, aussi étonnant que cela puisse être, on observe que les enfants ont toujours le potentiel de transmettre le virus même si des anticorps sont détectés."Ce résultat pose question quant à la contagiosité des enfants. Le Dr Bahar précise que la prochaine recherche consistera à tester si le virus présent à côté des anticorps peut être transmis à d'autres personnes. On ne sait pas non plus si les anticorps sont en corrélation avec l'immunité, et combien de temps durent les anticorps et la protection potentielle contre la réinfection.L'étude a également évalué le moment de la clairance virale et de la réponse immunologique. Elle a mis en évidence le fait que le délai médian entre la détection d'une charge virale positive et sa disparition constatée était de 25 jours. La présence d'anticorps dans le sang a été, quant à elle, révélée au bout de 18 jours (délai médian). Il a fallu 36 jours pour atteindre des niveaux adéquats d'anticorps neutralisants. Ces derniers sont importants pour protéger potentiellement une personne d'une réinfection par le même virus.Enfin, le Dr Bahar met en exergue un autre constat surprenant : la durée durant laquelle les jeunes enfants restent positifs est beaucoup plus longue qu'attendu. Le virus reste ainsi présent en moyenne 32 jours chez les enfants âgés de 6 à 15 ans et 18 jours chez les 16-22 ans, et ce, même lorsque les symptômes ont complètement disparu. Le sexe du patient a également toute son importance. Les filles de 6 à 15 ans restent positives plus longtemps que les garçons : la médiane est de 44 jours vs 25,5 jours."Ce qu'il faut retenir ici, c'est que nous ne pouvons pas baisser la garde simplement parce qu'un enfant a des anticorps ou ne présente plus de symptômes," conclut le Dr Bahar. "Les mesures d'hygiène et la distanciation sociale restent primordiales."(référence : The Journal of Pediatrics, 3 septembre 2020, doi : 10.1016/j.jpeds.2020.08.078)