...

A l'issue d'une recherche systématique dans les grandes bases de données de la littérature scientifique, des médecins radiologues de l'Université de l'Alberta au Canada ont examiné les résultats de 36 études qui ont été publiées depuis le début de la pandémie jusqu'au 15 juillet 2020. Pour ce travail, ils ont utilisé les lignes directrices PRISMA-ScR. Leur revue comprend des rapports de cas et des séries traitant des manifestations radiologiques de l'infection par le SARS-CoV-2 dans les études d'imagerie abdominale. La méta-analyse permet de constater que la prévalence des symptômes gastro-intestinaux est d'environ 18% et qu'elle comprend une perte d'appétit, des nausées, des vomissements, de la diarrhée et des douleurs abdominales. Elle révèle aussi que 16% des patients Covid-19 peuvent ne présenter que des symptômes gastro-intestinaux. Ces patients avec symptômes gastro-intestinaux sont généralement diagnostiqués par imagerie (tomodensitométrie abdominale aux bases pulmonaires). Certaines études décrivent également des résultats d'imagerie abdominale, dont un épaississement de la paroi de l'intestin grêle et du gros intestin, un côlon rempli de liquide, une pneumatose intestinale, un pneumopéritoine, une invagination et une ascite.Le constat est surprenant car si les symptômes gastro-intestinaux sont fréquemment documentés chez des patients Covid-19, ils retiennent moins l'attention que les symptômes plus sévères comme la détresse respiratoire. Cette méta-analyse permet par conséquent de mettre en lumière des formes de Covid-19 atypiques et d'orienter le diagnostic vers cette maladie même en l'absence de symptômes les plus courants comme la toux ou la fièvre. Elle montre également la place intéressante de l'imagerie abdominale comme outil de diagnostic."Les symptômes gastro-intestinaux associés à la Covid-19 varient considérablement mais la symptomatologie abdominale est une manifestation courante du Covid-19", confirme l'auteur principal, le Pr Mitch Wilson, qui suggère aux radiologues de bien surveiller les signes gastro-intestinaux lors des scans d'imagerie médicale. Ces signes gastro-intestinaux d'une possible infection au SARS-CoV-2 pourraient indiquer des patients à un stade avancé de la maladie mais ils ne signifient pas que ces patients ont nécessairement la maladie. Les auteurs ajoutent qu'il convient de les signaler au médecin traitant.(référence : Abdominal Radiology, 14 septembre 2020, doi : 10.1007/s00261-020-02739-5)