...

Corollaire de ce qui précède, le nombre de DT2 en rémission dans la population générale est très peu documenté. Ce qui fait tout l'intérêt d'un travail mené en Ecosse mené à partir des données d'un registre national des DT2 ayant permis d'estimer le nombre de personnes en rémission en 2019 et décrivant leurs caractéristiques. Sur les 162.316 DT2 âgés de plus de 30 ans éligibles pour l'analyse, environ 5% (n=7.710) étaient en rémission en 2019. Par rapport aux DT2 qui n'étaient pas en rémission, les DT2 en rémission avaient tendance à être plus âgés, à n'avoir jamais pris de médicaments hypoglycémiants, à avoir plus maigri depuis le diagnostic de leur diabète, à avoir eu une hémoglobine glyquée moins élevée au moment du diagnostic ou à avoir subi une chirurgie bariatrique. Le fait qu'environ 1 DT2 sur 20 soit susceptible d'obtenir une rémission est déjà en soi une excellente nouvelle, mais les investigateurs indiquent également qu'identifier formellement ces sujets, relever leurs caractéristiques et suivre leurs progrès pourrait aboutir à l'établissement d'une base de référence permettant de mieux cerner les facteurs impliqués dans la rémission et pouvant potentiellement conduire à des approches optimisées et/ou de nouvelles initiatives pour aider les autres. D'après Captieux M et al. PLoS Med 18(11): e1003828. http://journals.plos.org/plosmedicine/article?id=10.1371/journal.pmed.1003828