...

1- Une analyse des données des 5.518 sujets atteints de DT2 traités par simvastatine et enrôlés dans l'étude ACCORD lipid (Action to Control Cardiovascular Risk in Diabetes lipid trial) montre que l'ajout du fénofibrate diminue le risque d'événements liés à l'insuffisance cardiaque. Dans le cadre d'un suivi médian de 4,7 ans, le critère composite regroupant hospitalisation pour insuffisance cardiaque et décès cardiovasculaire a été documenté chez 190 (6,9 %) des 2765 sujets recevant le fénofibrate versus chez 228 (8,3 %) des 2573 sujets recevant le placebo (HR 0,82 ; p=0,048).Cet effet bénéfique du fénofibrate sur le composite concernait les patients alloués à un contrôle glycémique standard (HR 0,64), mais pas les patients alloués à un contrôle intensif (HR 1,02) et cela valait aussi pour les seules hospitalisations pour insuffisance cardiaque (HR respectifs 0,60 et 1,05).2- L'analyse longitudinale d'une cohorte regroupant de plus de 150.000 sujets ayant une rétinopathie diabétique non proliférative (NPDR) indique une évolution vers une rétinopathie mettant en péril la vision (VTDR) chez 18,2% des sujets dont 2,7% de rétinopathie diabétique proliférative (PDR) et 15,1% d'oedème maculaire diabétique (DME).Après contrôle de toutes les covariables, les résultats montrent que le fénofibrate est associé à une diminution du risque (IC 95%) de VTDR, risque relatif (RR) 0,92 (0,87-0,98) ; p=0,01 qui s'explique par un moindre risque de PDR, RR 0,76 (0,64-0,90) ; p=0,001 mais pas de DME, RR 0,96 (0,90-1,03) ; p=0,27.Autant de données encourageantes qu'il convient maintenant de confirmer dans des études dédiées. D'après 1-JP Ferreira et al. Diabetes Care. 2022 Mar 23. Online ahead of print https://doi.org/10.2337/dc21-19772-E Meer et al. JAMA Ophthalmol. 2022 Apr 07. Online ahead of printhttps://doi.org/10.1001/jamaophthalmol.2022.0633