...

Pour y remédier, l'ARC-HBR (Academic Research Consortium for High Bleeding Risk) réunissant cliniciens et scientifiques spécialistes du domaine, autorités de réglementation et grands organismes de recherche, a élaboré une définition consensuelle des patients à haut risque de saignement après PCI après consultation des données disponibles. Les quatorze critères majeurs et les six critères mineurs sur lesquels repose cette définition ont été exposés par Philip Urban, Genève lors de l'EuroPCR 2019, Paris 21-24 mai. Ils ont été publiés conjointement à la présentation par l'European Heart Journal (https://academic.oup.com/eurheartj/advance-article-abstract/doi/10.1093/eurheartj/ehz372/5492739)et par Circulation (https://www.ahajournals.org/doi/abs/10.1161/CIRCULATIONAHA.119.040167). Critères majeurs• Utilisation d'une anticoagulation orale • Insuffisance rénale chronique sévère ou terminale (taux estimé de filtration glomérulaire <30 ml/min) • Anémie modérée ou grave attestée par une hémoglobine <110 g/l• Antécédent de saignement spontané avec hospitalisation ou transfusion au cours des 6 mois précédents (ou à tout moment en cas de saignement récurrent) • Thrombocytopénie modérée à sévère (<100x109 plaquettes/l) • Diathèse hémorragique chronique, • Cirrhose hépatique avec hypertension portale, • Tumeur maligne active au cours des 12 mois précédents, • Antécédent de saignements intracrâniens spontanés à tout moment • Antécédent de saignements intracrâniens traumatiques au cours des 12 mois précédents • Malformation artério-veineuse cérébrale connue • Antécédent d'accident vasculaire cérébral antérieur modéré ou grave au cours des 6 mois précédents • Chirurgie ou traumatisme majeur au cours des 30 derniers jours • Chirurgie majeure planifiée sous double anti-agrégation plaquettaireCritères mineurs • Age ≥75 ans• Insuffisance rénale chronique modérée (taux estimé de filtration glomérulaire de 30 à 59 ml/min)• Anémie légère (hémoglobine de 110 à 129 g/l pour les hommes et de 110 à 119 g/l pour les femmes), • Saignements spontanés ayant nécessité une hospitalisation et/ou une transfusion 6 à 12 mois avant la PCI,• Utilisation chronique d'AINS• Utilisation chronique de stéroïdes• Antécédent d'AVC ischémique plus de 6 mois avant la PCI. Les patients sont considérés comme à haut risque hémorragique s'ils présentent au moins un critère majeur ou au moins deux critères mineurs. Les personnes à l'origine de ce travail sont d'avis que le recours à cette définition consensuelle pragmatique devrait apporter une certaine cohérence dans le repérage de cette population, faciliter la mise au point d'essais cliniques et leur interprétation, rendre plus pertinents les avis des autorités de régulation et aider à la prise de décision clinique.