Changer de sexe accroît le risque cardiovasculaire

  • Mise à jour le

Selon une étude provenant des Pays-Bas, les personnes soumises à une hormonothérapie dans le but de changer de sexe présentent un risque élevé de problèmes cardiovasculaires graves, notamment d'accident vasculaire cérébral, de crise cardiaque et de caillot sanguin.

© ©Istock

...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous pour avoir accès au contenu de ce site.* Et en plus, lisez 4 articles gratuits chaque mois

Je m'enregistre

* Le journal du Médecin, Belgian Oncology & Hematology News, jm update Spécialiste sont des magazines médicaux. La Loi belge stipule que seuls les médecins et prestataires de soins avec un numéro Inami peuvent le consulter. Ceci vaut aussi pour ce site.

Accès illimité à tous les articles pour les membres du Club du journal du Médecin

Je deviens membre Je suis membre