Les personnes testées positives des jours ou des semaines après une guérison à la Covid-19 ne seraient pas contagieuses et pourraient avoir les anticorps qui les empêcheraient de retomber malades, selon les résultats d'une étude sud-coréenne rassurante. Les restes de virus identifiés dans leur sang seraient des particules virales non infectieuses ou mortes.

Une étude suédoise révèle que l'augmentation de la charge pondérale, en utilisant un gilet lesté, réduit le poids corporel et la masse graisseuse du corps humain chez les sujets obèses de la même manière que celle précédemment montrée chez les rongeurs obèses.

La prise en charge de nodules pulmonaires de nature inconnue détectés de manière fortuite constitue un grand défi et implique le risque de procédures invasives inutiles, ou d'un diagnostic et d'un traitement retardés. Tant la subjectivité lors de l'évaluation que la durée jusqu'au diagnostic jouent ici un rôle.

Des chercheurs de l'Université de Liège et de la KULeuven ont publié des séquences génomiques du Sars-CoV-2 sur la plateforme internationale Nextstrain. Ces recherches constituent un outil complémentaire aux stratégies de tracing et permettent d'assurer une meilleure fiabilité des tests de dépistage.

Newsletter

Le meilleur de chaque semaine dans votre boîte aux lettres