"Il est inacceptable que Leadiant essaie de faire des bénéfices exorbitants au détriment des patients. Je suis l'avis de la Commission des Prix et j'impose un prix maximum qui s'élève à un tiers de celui demandé par la firme pharmaceutique", annonce le ministre dans un communiqué. "Je demande également à l'Autorité belge de la Concurrence de traiter en priorité l'enquête actuellement menée sur la position dominante de la firme sur le marché. Enfin, j'insiste auprès de la Commission européenne d'agir contre les prix exorbitants des médicaments qui traitent des maladies rares. Les personnes qui souffrent d'une maladie rare doivent également avoir accès à des médicaments abordables", plaide-t-il.

La xanthomatose cérébrotendineuse (CTX), est une maladie neurodégénérative héréditaire rare mais grave, caractérisée par une perte des fonctions du système nerveux central et d'autres détériorations, pouvant entraîner une mort prématurée sans traitement. Actuellement, environ 15 patients souffrent de CTX en Belgique. Cette maladie rare peut être traitée avec le seul médicament dit "orphelin" CDCA, fabriqué par la firme pharmaceutique Leadiant.