La Clinique s'adresse en priorité aux médecins généralistes. Ceux-ci pourront entrer en contact direct avec une oncopneumologue dès qu'ils suspectent une anomalie, via une ligne téléphonique directe ou une adresse mail. Le patient pourra alors être pris en charge à la clinique.

Le cancer du poumon est l'un des plus fréquents et le plus mortel. Bien souvent, il ne présente pas de symptômes et est dépisté tardivement.

"Notre objectif est d'inciter les médecins généralistes à pratiquer des dépistages en prescrivant un scanner thoracique chez les patients fumeurs de plus de 55 ans, qui consomment au moins 30 paquets de cigarette par année. Ce dépistage précoce est vraiment capital pour permettre la meilleure prise en charge des patients", souligne la Dr Frédérique Bustin, oncopneumologue au CHR de la Citadelle.

La Clinique s'adresse en priorité aux médecins généralistes. Ceux-ci pourront entrer en contact direct avec une oncopneumologue dès qu'ils suspectent une anomalie, via une ligne téléphonique directe ou une adresse mail. Le patient pourra alors être pris en charge à la clinique. Le cancer du poumon est l'un des plus fréquents et le plus mortel. Bien souvent, il ne présente pas de symptômes et est dépisté tardivement. "Notre objectif est d'inciter les médecins généralistes à pratiquer des dépistages en prescrivant un scanner thoracique chez les patients fumeurs de plus de 55 ans, qui consomment au moins 30 paquets de cigarette par année. Ce dépistage précoce est vraiment capital pour permettre la meilleure prise en charge des patients", souligne la Dr Frédérique Bustin, oncopneumologue au CHR de la Citadelle.