...

Ce candidat vaccin baptisé "RTS, S" offre une protection modeste contre la malaria chez des nourrissons de 6 à 12 semaines, ont reconnu les chercheurs ayant conduit l'essai, dans la revue scientifique New England Journal of Medicine. Les tests effectués sur 6.500 nourrissons dans sept pays africains ont montré que le vaccin --administré avec les vaccinations infantiles classiques-- était efficace à 31% contre les accès simples de malaria et à 37% contre les accès sévères. Des tests effectués sur des enfants de 5 à 17 mois, et communiqués l'an passé, montraient eux un taux de réussite de 47% à 55%. "Nous aurions aimé (...) avoir une plus grande efficacité bien sûr", a reconnu vendredi Andrew Witty, directeur général de GSK lors d'une conférence téléphonique, qualifiant les résultats "d'un peu frustrants". Mais il a souligné que le "RTS, S" restait "le premier et toujours le plus encourageant des candidats vaccins" contre la malaria, maladie qui tue 655.000 personnes par an, principalement des enfants africains de moins de cinq ans.