...

"Nous avons conclu un bon accord sur les tarifs médicaux jusque fin 2014, et les médecins seront encore plus encouragés à respecter les tarifs. La conclusion d'un accord est une bonne nouvelle pour les patients car les tarifs seront respectés par la grande majorité des médecins", a affirmé le secrétaire général de la MC, Jean Hermesse, dans un communiqué. Cet accord a été conclu malgré une économie imposée par le gouvernement de 105 millions d'euros. Pour M. Hermesse, l'accord obtenu est néanmoins "un succès". "Malgré les économies imposées, plusieurs mesures ont été prises pour protéger le parient". Ainsi, les médecins conventionnés, qui s'engagent à toujours respecter les tarifs officiels, recevront une prime annuelle d'encouragement de 434 euros. "Dans les prochaines années, nous souhaitons encore renforcer cet incitant. Plus nombreux seront les médecins qui respecteront l'accord, mieux se portera le patient, qui reçoit alors la garantie qu'il ne payera pas de supplément par rapport au tarif officiel", a expliqué M. HermesseEn plus de la prime d'encouragement, le statut social a été indexé. Cette somme accordée aux médecins entièrement conventionnés sert de complément à la pension. Les économies de 105 millions d'euros imposées par le gouvernement pèsent principalement sur la radiologie, la biologie clinique (examens en laboratoire) et les prestations techniques. "Il s'agit avant tout de correctifs suite à des dépassements budgétaires. L'accord restreint également les marges en radiologie. Ce sont des mesures d'économies responsables qui contribuent à des soins de santé plus efficaces. La patient n'en ressentira aucun effet, ni sur le prix, ni sur la qualité des soins", poursuit le "patron" de la MC. Les économies sont également réalisées par une indexation partielle des honoraires des médecins.