L'activité traditionnelle de l'entreprise a été chamboulée par la crise du coronavirus, si bien qu'il a été décidé de produire des masques buccaux.

"Deux lignes de production ont été commandées en Chine, dont une a déjà été installée", explique le directeur financier de Ducaju, Geert Casselman. D'ici quelques semaines, l'entreprise espère produire de 100.000 à 150.000 masques par jour. Le marché des entreprises, institutions et écoles est visé. Des commandes ont déjà été passées, "notamment par la police fédérale", selon Geert Casselman.

Source : Belga

L'activité traditionnelle de l'entreprise a été chamboulée par la crise du coronavirus, si bien qu'il a été décidé de produire des masques buccaux. "Deux lignes de production ont été commandées en Chine, dont une a déjà été installée", explique le directeur financier de Ducaju, Geert Casselman. D'ici quelques semaines, l'entreprise espère produire de 100.000 à 150.000 masques par jour. Le marché des entreprises, institutions et écoles est visé. Des commandes ont déjà été passées, "notamment par la police fédérale", selon Geert Casselman.Source : Belga