...

"Désespéré", il a publié une annonce sur le site Le Bon Coin, où il propose de céder son cabinet médical de 300 m2, son matériel et sa patientèle sans aucune contrepartie."À 66 ans, je joue les prolongations. Mais mon éthique ne m'autorise pas à abandonner ma patientèle", explique le Dr Laine, qui a pris la décision d'arrêter d'exercer à la suite d'un accident vasculaire cérébral.C'est l'un de ses patients, dont le fils a trouvé un emploi sur le site de vente entre particuliers, qui lui a donné l'idée de l'annonce."J'espère trouver deux successeurs -car je travaille comme deux ou trois médecins- qui ont l'amour de leur métier et beaucoup d'empathie pour ma clientèle. J'ai 5.000 dossiers de patients et j'ai une activité de campagne très riche avec un panel très intéressant: je vois les enfants du premier jour, jusqu'aux centenaires", souligne-t-il.Malgré les aides de l'Etat ou le recrutement de docteurs étrangers, la France compte de nombreux "déserts médicaux", des zones rurales où les jeunes médecins ne veulent plus s'installer par peur notamment de l'isolement, des astreintes permanentes ou des problèmes d'emploi pour le conjoint.