...

Selon la Cour de justice européenne, l'exclusion des hommes homosexuels ou bisexuels doit être motivée scientifiquement. Maggie De Block souhaite aller plus loin en observant à côté des critères scientifiques l'aspect "sociétal" de la problématique.Le groupe de travail étudiera la question en deux phases. La première prévoit d'ériger une plate-forme scientifique dotée d'experts belges et internationaux. Ceux-ci devront établir des critères scientifiques et rendre un "position paper" avec leur position ainsi que leurs références. Dans la seconde phase, cet avis sera ensuite évalué dans le cadre d'une "table ronde" avec différents acteurs de la société.Le résultat final doit être une déclaration scientifique sur les critères d'exclusion, avec la santé publique et la sécurité des patients comme pierre angulaire, mais qui soit également juste envers les candidats donneurs.