...

Coiffés d'un bonnet bardé de 32 capteurs d'électroencéphalogramme (EEG) enregistrant l'activité électrique de leur cerveau, 25 bébés ont été soumis à une batterie de tests. Six images d'objets visuels étaient présentées par seconde, l'une après l'autre, soit 120 images dans des séquences de 20 secondes. Au milieu d'une sélection d'images d'outils, d'animaux et de plantes, une fois sur 5, apparaissait une image de visage, sous des formes très différentes. Résultat du test : oui, les bébés savent faire la différence entre une image d'outil, de plante ou d'animal et le visage humain. Chaque fois qu'un visage apparaissait, les chercheurs ont enregistré une réponse spécifique de la part de leur cerveau. Autre apport de cette recherche : la confirmation de la spécialisation précoce de l'hémisphère droit du cerveau dans cette reconnaissance des visages chez les humains, après quelques mois seulement d'expérience du monde visuel, bien avant l'apprentissage de la lecture.