...

Tous les centres de recherche universitaires belges ont désormais la possibilité d'introduire des dossiers dans le cadre de cet appel spécifique. Les projets doivent porter sur les cancers liés à l'amiante, en augmentation dans les pays industrialisés. "Les dangers de l'amiante pour la santé humaine sont aujourd'hui connus. L'inhalation de ces fibres minérales peut provoquer des maladies pulmonaires et des cancers. Ces derniers ayant généralement une très longue période de latence de 40 à 45 ans en moyenne, on s'attend, en Belgique, à un pic des cas de cancers liés à l'amiante vers 2015-2020", explique la Fondation dans un communiqué."A l'instar d'autres entreprises, Etex a utilisé de l'amiante comme matière première dans son processus de production. Le groupe regrettant que son activité passée ait causé des maladies et des décès, il souhaite aujourd'hui soutenir durablement et substantiellement les chercheurs dans la lutte contre ces cancers", poursuit le communiqué."Le financement de la recherche scientifique est notre priorité", expliquent pour leur part Luc Van Haute, directeur général, et Didier Vander Steichel, directeur médical et scientifique de la Fondation. "Nous ferons en sorte que l'argent mis à disposition par Etex soit utilisé le mieux possible. Bien sûr, le choix des projets se fera en toute indépendance par nos Conseils Scientifiques."Les équipes de chercheurs ont jusqu'au 30 avril 2012 pour introduire leur dossier auprès de la Fondation contre le Cancer (plus d'infos sur www.cancer.be). Fin octobre, les Conseils Scientifiques de la Fondation se chargeront de la sélection et la décision finale sera connue en novembre.