...

La ministre de la Santé Tanya Plibersek a rappelé que ces mesures visaient à rendre le moins attirant possible le fait de fumer. "C'est le but de tout ça", a-t-elle déclaré à la presse vendredi. "Si nous pouvons empêcher les jeunes de s'y mettre, c'est quelque chose qui les aidera toute leur vie". L'industrie du tabac a contesté le projet de loi devant la justice, mais la Haute cour de Sydney, dont les arrêts ne sont pas susceptibles d'appel, l'a déboutée l'été dernier. Selon la ministre, quelque 50% des Australiens se déclaraient fumeurs après la Seconde guerre mondiale. Le pourcentage est descendu à 15% actuellement et le gouvernement souhaite qu'il recule à moins de 10% d'ici 2018. British American Tobacco a assuré ces derniers mois que la loi allait entraîner une explosion du marché noir car le paquet uniforme va faciliter la contrefaçon et donc "bénéficiera seulement au crime organisé". Son rival Philip Morris a lui promis une longue bataille juridique devant les instances internationales.