Lors d'un colloque organisé lundi par la Fondation Roi Baudouin et la Fédération des CPAS de l'Union des villes et des communes de Wallonie, un plan local d'actions a été présenté. Il pourrait s'appuyer sur dix leviers : l'accueil de la petite enfance, l'enseignement, l'accueil extrascolaire, le soutien à la parentalité, la santé, le logement et l'énergie, l'emploi, les revenus, l'universalité de l'accès aux droits et services, ainsi que la participation des enfants à la vie en société. La gratuité de la scolarité est également un élément central pour permettre aux enfants issus de familles en difficulté de mieux s'épanouir.

Hasard du calendrier, lundi, le prix Nobel d'économie a été attribué à la Franco-Américaine Esther Duflo ainsi qu'aux Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer pour leurs travaux sur la réduction de la pauvreté dans le monde. Les lauréats " ont introduit une nouvelle approche pour obtenir des réponses fiables sur la meilleure façon de réduire la pauvreté dans le monde", a indiqué l'Académie royale des sciences. Les trois prix Nobel ont démontré par leurs recherches que la manière idéale de répondre à des problématiques, par exemple la santé des enfants ou l'échec scolaire - est de mener sur le terrain des expériences soigneusement conçues. Michaël Kremer a, par exemple, évalué l'effet des diverses mesures utilisées pour encourager les enfants à vacciner les enfants.

Selon l'étude de la FRB aucun de nos voisins européens ne connaît une situation aussi préoccupante. Il est donc grand temps d'agir en menant des actions concrètes et bien réfléchies.

Vincent Claesrédacteur en chef