...

Les négociations en vue d'un accord pluriannuel ont débuté en 2010. Elles ont abouti à la conclusion d'un accord partiel en 2011 portant sur des corrections budgétaires de mesures insuffisamment financées dans le passé et sur la création d'emplois supplémentaires. Faute de moyens, aucun financement supplémentaire n'a été prévu en 2012 et, de source syndicale, le gouvernement aurait mis sur la table un montant de 40 millions d'euros pour un nouveau mini-accord en 2013. "Cela correspond à quelque 800 équivalents temps plein à répartir entre plusieurs milliers d'institutions. Un nouveau marché de dupes", a dénoncé mardi le SETCa dans un communiqué. Par ailleurs, les négociateurs sont sur le point d'aboutir à une nouvelle classification de fonctions qui doit permettre d'actualiser différents métiers dont la définition remonte à 1971, ainsi que les rémunérations. Mais selon le SETCa, le gouvernement ne souhaite plus avancer, justifiant ce coup de frein par la nécessité d'attendre quelles compétences exactement seront défédéralisées en matière de santé dans le cadre de la réforme de l'état. Le front commun syndical a décidé de lancer une campagne vers le gouvernement fédéral. Une première action de militants est prévue le 26 avril à 10h30.