...

"Notre service de revalidation peut admettre jusqu'à 25 patients, habituellement les lits sont occupés par des personnes accidentées de la route, des victimes d'un accident vasculaire cérébral, des personnes amputées ou en rééducation de la colonne vertébrale à la suite d'intervention chirurgicale... Mais ces dernières semaines, les lits de revalidation admettent principalement des patients en situation post-Covid 19 dont l'état de santé général est stabilisé avec ou sans oxygène", communique l'hôpital. Issus d'une unité d'hospitalisation Covid-19 classique ou de l'unité des soins intensifs Covid-19, certains patients doivent bénéficier d'un séjour dans une unité de revalidation tant le virus a réduit leur autonomie qu'elle soit fonctionnelle ou respiratoire."Dès leur arrivée dans le service, un professionnel de santé réalise un bilan des capacités fonctionnelles de la personne à travers une série de tests standardisés et personnalisés. Ensuite, une rééducation fonctionnelle pluridisciplinaire est mise en route, en tenant compte de l'âge du patient et de ses pathologies associées", précise le CH Mouscron. L'objectif de cette revalidation est de retrouver le niveau d'autonomie connu par le patient avant son hospitalisation et cela en fonction de ses propres besoins. Il est pris en charge par équipe pluridisciplinaire : médecins spécialisés en médecine physique et réadaptation, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, logopèdes, neuropsychologues, diététiciennes, assistants sociaux et infirmiers.