...

Les médecins hospitaliers qui passent leur journée loin des chaises de bureau s'amuseront de cette nouvelle. Alors que les trente minutes d'exercice par jour semblaient s'ériger en norme de santé, des chercheurs de l'Université d'Oxford vantent les mérites de la position verticale. Se tenir deux heures par jour debout au lieu de rester assis améliore le taux de glycémie de 2%, celui du cholestérol de 6% et la teneur de graisses dans le sang de 11%, ressort-il d'une étude.Le site gezondheidenwetenschap.be, dépendant du Centre belge de la médecine factuelle (Cebam), en a publié les résultats jeudi. 782 hommes et femmes ont été suivis de manière intensive durant une semaine. Elles ont dû porter un appareil qui comptabilisait le temps qu'elles ont quotidiennement consacré à marcher, rester assis, se tenir debout, dormir ou être allongé. Des échantillons de sang ont également été prélevés chez chacune d'elles et leur pression sanguine et leur poids ont également été surveillés.Les chercheurs ont conclu que ceux qui se tiennent debout deux heures par jour ont un meilleur taux de glycémie, de moins importantes teneurs en graisse dans le sang et un meilleur niveau de cholestérol. Les personnes se déplaçant durant le même laps de temps quotidiennement avaient en outre un indice de masse corporelle plus bas, une plus petite taille et d'encore meilleures teneurs en graisse et en cholestérol dans le sang.La suggestion ressortant de cette étude selon laquelle on se porte mieux lorsque l'on se tient debout durant deux heures au lieu de rester assis nécessite cependant encore d'autres approfondissements scientifiques pour pouvoir être confirmée, tempère l'auteur de l'article à ce sujet sur le site internet flamand. L'étude est, certes, bien construite mais manque, en effet, de données observationnelles et il n'est pas certain que ses résultats puissent être généralisés à l'ensemble de la population.