...

"Les examens de résonance nucléaire magnétique et laryngoscopiques ont montré l'absence de tumeur visible", a confirmé dans un communiqué l'hôpital syro-libanais, à Sao Paulo, où est traité l'ancien président (2003-2010). En raison de son cancer détecté en octobre dernier, Lula a été soumis à trois cycles de chimiothérapie et à 33 sessions de radiothérapie. Les examens pratiqués mercredi ont montré "seulement un léger processus inflammatoire dans les zones soumises à la radiothérapie", a ajouté l'hôpital. Premier président de gauche du Brésil, Lula a dirigé le pays de janvier 2003 à décembre 2010 et a terminé ses deux mandats sur un record de popularité de 80%.