...

C'est ce que suggère une étude menée par des chercheurs de l'université de Pensylvannie qui ont confronté l'hygiène de vie (dont les habitudes alimentaires) et le sommeil, rapporte Science Daily. Un régime équilibré et varié correspond à un nombre d'heures de sommeil considéré comme suffisantes et récupératrices. Tandis que ceux qui oublient de consommer certains nutriments, ne s'hydratent pas suffisamment ou absorbent une ration calorique trop élevée ont un sommeil de mauvaise qualité.