L'AR fixe l'intervention pour la coordination de la vaccination par un médecin à 80,34 euros par heure prestée (119,94 euros par heure pendant le weekend ou un jour férié), à concurrence de maximum 12 heures par jour.

L'intervention pour l'administration d'un vaccin contre le Covid-19 est quant à elle fixée à 47,25 euros par heure prestée par la personne qui administre le vaccin (70,87 euros par heure pendant le weekend ou un jour férié).

L'Inami ne fait qu'assurer le financement des Régions (via un versement trimestriel), à charge pour elles d'assurer à leur tour la rémunération des vaccinateurs. Il va de soi que chaque Région applique les mêmes tarifs.

A priori, il n'est donc pas (encore) question aujourd'hui pour un MG de facturer l'administration d'un vaccin Covid via la nomenclature. Une seule exception est toutefois prévue (si aucune autre solution n'est envisageable) : c'est la vaccination à domicile. Lorsqu'un médecin généraliste doit vacciner un patient à domicile, en dehors des établissements de soins et en dehors des équipes mobiles des centres de vaccination, il peut facturer une visite à domicile pour cette vaccination à condition qu'il ne perçoive aucune autre rémunération pour ce temps investi.

L'AR fixe l'intervention pour la coordination de la vaccination par un médecin à 80,34 euros par heure prestée (119,94 euros par heure pendant le weekend ou un jour férié), à concurrence de maximum 12 heures par jour.L'intervention pour l'administration d'un vaccin contre le Covid-19 est quant à elle fixée à 47,25 euros par heure prestée par la personne qui administre le vaccin (70,87 euros par heure pendant le weekend ou un jour férié).L'Inami ne fait qu'assurer le financement des Régions (via un versement trimestriel), à charge pour elles d'assurer à leur tour la rémunération des vaccinateurs. Il va de soi que chaque Région applique les mêmes tarifs.A priori, il n'est donc pas (encore) question aujourd'hui pour un MG de facturer l'administration d'un vaccin Covid via la nomenclature. Une seule exception est toutefois prévue (si aucune autre solution n'est envisageable) : c'est la vaccination à domicile. Lorsqu'un médecin généraliste doit vacciner un patient à domicile, en dehors des établissements de soins et en dehors des équipes mobiles des centres de vaccination, il peut facturer une visite à domicile pour cette vaccination à condition qu'il ne perçoive aucune autre rémunération pour ce temps investi.