...

La cheffe de groupe PS, Laurette Onkelinx, se réjouit de ce soutien unanime : " sortir le test de dépistage du cadre purement médical ou hospitalier est indispensable pour augmenter le nombre de diagnostics précoces et donc une meilleure prise en charge des patients atteints du VIH. Ce type de dépistage, réalisé de manière anonyme et encadrée par des associations LGBT ayant reçu la formation nécessaire, permet également de toucher de nouvelles personnes à risque, qui n'ont jamais ou peu eu recours au dépistage classique et qui sans cela, ne franchiraient pas la porte d'un hôpital ou d'un médecin généraliste. Un suivi de ces dépistages devra évidemment être assuré. "Le groupe PS "appelle Maggie De Block, à prendre les dispositions nécessaires pour que ce type de dépistage puisse être généralisé sur le terrain dans les plus brefs délais".