...

Les résultats des analyses seront connus vendredi. Depuis dimanche, le site de la Plate Taille est interdit à la baignade par ordonnance de police. Comme en juillet dernier, des résidents du village de vacances Landal se sont plaints de démangeaisons cutanées. Quatre d'entre eux se sont rendus à l'hôpital de Chimay et trois autres à l'hôpital Vésale de Montigny-le-Tilleul. Si les médecins ont confirmé le caractère bénin des irritations, le drapeau rouge a été hissé sur le site. En juillet, l'hypothèse de la présence d'une algue bleue dans l'eau avait été émise. Mais à la suite de prélèvements réalisés par le service Environnement de la Région wallonne, la piste de la "dermatite du canard" est désormais privilégiée. Celle-ci se caractérise par la présence dans l'eau de cercaires issues des déjections des oiseaux. Ces larves microscopiques s'incrustent sous la peau et provoquent des démangeaisons. "De nouvelles analyses sont en cours et leurs résultats seront connus vendredi matin", indique Martine Poucet, responsable des sites de baignade des Barrages de l'Eau d'Heure. En attendant, le drapeau rouge reste d'actualité à la Plate Taille. Toutes les autres activités aquatiques sont par contre maintenues.