L'Inami propose en ligne un aperçu des nouveaux modèles et la possibilité pour le prescripteur d'imprimer son propre modèle.

L'ancien modèle de prescription des médicaments n'est plus valable à partir de demain samedi 1er février. Le nouveau modèle indique désormais clairement la date de validité au-delà de laquelle le pharmacien ne peut plus délivrer le médicament.

" Changer la durée de validité impliquait de changer aussi le modèle de prescription pour l'adapter aux nouvelles règles. Pour que tous les dispensateurs de soins et partenaires puissent préparer ce changement, nous avons prévu une période transitoire de 3 mois. Celle-ci touche à sa fin. "

Or plusieurs appels téléphoniques au jdM indiquent qu'il demeure un doute dans la tête de certains médecins.

L'utilisation de l'ancien modèle n'ouvrira plus la porte au remboursement du médicament. Le patient sera " gros-jean comme devant " à la pharmacie...

L'Inami fournit deux astuces pour savoir s'il s'agit bien du nouveau modèle de prescription. Il reprend la mention " D'APPLICATION A PARTIR DU 1er novembre 2019 " et une case " Date de fin pour l'exécution ". " Cette case figure aussi sur le nouveau modèle de " preuve de prescription électronique " (le document papier que le prescripteur imprime et remet au patient lorsqu'il prescrit électroniquement via son ordinateur et le service eSanté Recip-e). "

Les médecins ont en outre la possibilité d'imprimer directement leur nouveau modèle personnalisé dans l'application MyInami, pré-encodé avec leurs nom, prénom et code-barres de numéro Inami.

L'Inami propose en ligne un aperçu des nouveaux modèles et la possibilité pour le prescripteur d'imprimer son propre modèle.L'ancien modèle de prescription des médicaments n'est plus valable à partir de demain samedi 1er février. Le nouveau modèle indique désormais clairement la date de validité au-delà de laquelle le pharmacien ne peut plus délivrer le médicament." Changer la durée de validité impliquait de changer aussi le modèle de prescription pour l'adapter aux nouvelles règles. Pour que tous les dispensateurs de soins et partenaires puissent préparer ce changement, nous avons prévu une période transitoire de 3 mois. Celle-ci touche à sa fin. "Or plusieurs appels téléphoniques au jdM indiquent qu'il demeure un doute dans la tête de certains médecins.L'utilisation de l'ancien modèle n'ouvrira plus la porte au remboursement du médicament. Le patient sera " gros-jean comme devant " à la pharmacie...L'Inami fournit deux astuces pour savoir s'il s'agit bien du nouveau modèle de prescription. Il reprend la mention " D'APPLICATION A PARTIR DU 1er novembre 2019 " et une case " Date de fin pour l'exécution ". " Cette case figure aussi sur le nouveau modèle de " preuve de prescription électronique " (le document papier que le prescripteur imprime et remet au patient lorsqu'il prescrit électroniquement via son ordinateur et le service eSanté Recip-e). "Les médecins ont en outre la possibilité d'imprimer directement leur nouveau modèle personnalisé dans l'application MyInami, pré-encodé avec leurs nom, prénom et code-barres de numéro Inami.