...

Les membres de la commission euthanasie n'ont pas révélé les raisons pour lesquelles ils pensent que le généraliste n'a pas respecté les conditions imposées par la loi sur l'euthanasie du 28 mai 2002. Mais la fin de vie de Simone a été filmée par un journaliste australien qui a tourné un documentaire sur la pratique de l'euthanasie en Belgique, diffusé par la chaîne SBS News (photo).Simone y explique qu'elle veut mourir pour rejoindre sa fille, qu'elle a perdue il y a trois mois. L'octogénaire ne souffre pas d'un problème physique particulier qui entraîne d'affreuses souffrances ni d'une maladie psychique, observe La Libre Belgique. Et le médecin n'a pas consulté un troisième confrère, comme l'exige la loi.Interrogé à la radio flamande, le MG en question s'est dit "serein" sur la suite de la procédure judiciaire.