...

Madame la Ministre "détruit un système de concertation qui existe depuis les accords de la Saint-Jean en juin 1964 et ce, dans une période de difficultés économiques", estime Marc Moens."Les mesures de la Ministre créeront une perte d'emplois et une diminution substantielle des revenus de certains médecins ce qui induira une perte de rentrées sociales et fiscales pour l'Etat belge. Tout cela est en outre basé sur une idéologie qui n'est pas partagée par la grande majorité de la population belge.""Si madame la ministre veut déclarer la guerre aux médecins belges, elle l'aura", conclut Moens.