Le SPF Mobilité et Transports rappelle qu'attacher sa ceinture en voiture permet de réduire de moitié le risque de décès ou de blessure grave en cas d'accident dès 30 km/h. La dérogation au port de la ceinture de sécurité ou à l'utilisation d'un dispositif de retenue pour enfant doit donc être totalement justifiée et accordée de façon exceptionnelle.

Pour obtenir une dérogation du port de la ceinture de sécurité, le patient requiert un certificat médical. À charge du médecin généraliste de le remplir, mais son format et sa durée de validité changent. Auparavant, la dérogation pouvait être d'une durée limitée ou illimitée. À partir du 1er mars 2022, le médecin pourra toujours choisir la durée de validité du certificat mais elle sera de dix ans maximum. La nouvelle dérogation adoptera désormais le format carte bancaire, en plastique.

Nouvelle procédure en détails

Voici la nouvelle procédure que le médecin pourra expliquer. Le demandeur doit introduire sa demande en ligne via l'application Seatbelt.?Il doit scanner le certificat complété et signé et le joindre lors de cette demande. Il doit payer un montant de 20 euros en ligne, au moment de la demande. Le SPF Mobilité lui enverra ensuite sa nouvelle carte de dérogation.

Si le demandeur n'a pas accès à Internet, il doit envoyer sa demande, avec le certificat médical complété et signé, par courrier à :?

SPF Mobilité et Transports?

DG Transport routier et Sécurité routière?

Service Permis de conduire étrangers ?

City Atrium ?

Rue du Progrès 56?

1210 Bruxelles??

Le demandeur recevra ensuite une invitation à payer par courrier. Dès que le montant de 20 euros sera payé, le SPF Mobilité et Transports enverra la nouvelle carte de dérogation.

Validité des certificats déjà accordés

Il y a environ 150.000 dérogations en circulation. Elles ne seront plus valables à partir du 1er janvier 2026. Les citoyens qui souhaitent conserver leur dérogation au port de la ceinture de sécurité devront donc demander un nouveau certificat médical avant cette date.

Le SPF Mobilité et Transports rappelle qu'attacher sa ceinture en voiture permet de réduire de moitié le risque de décès ou de blessure grave en cas d'accident dès 30 km/h. La dérogation au port de la ceinture de sécurité ou à l'utilisation d'un dispositif de retenue pour enfant doit donc être totalement justifiée et accordée de façon exceptionnelle.Pour obtenir une dérogation du port de la ceinture de sécurité, le patient requiert un certificat médical. À charge du médecin généraliste de le remplir, mais son format et sa durée de validité changent. Auparavant, la dérogation pouvait être d'une durée limitée ou illimitée. À partir du 1er mars 2022, le médecin pourra toujours choisir la durée de validité du certificat mais elle sera de dix ans maximum. La nouvelle dérogation adoptera désormais le format carte bancaire, en plastique.Voici la nouvelle procédure que le médecin pourra expliquer. Le demandeur doit introduire sa demande en ligne via l'application Seatbelt.?Il doit scanner le certificat complété et signé et le joindre lors de cette demande. Il doit payer un montant de 20 euros en ligne, au moment de la demande. Le SPF Mobilité lui enverra ensuite sa nouvelle carte de dérogation. Si le demandeur n'a pas accès à Internet, il doit envoyer sa demande, avec le certificat médical complété et signé, par courrier à :? SPF Mobilité et Transports? DG Transport routier et Sécurité routière? Service Permis de conduire étrangers ? City Atrium ? Rue du Progrès 56? 1210 Bruxelles?? Le demandeur recevra ensuite une invitation à payer par courrier. Dès que le montant de 20 euros sera payé, le SPF Mobilité et Transports enverra la nouvelle carte de dérogation. Il y a environ 150.000 dérogations en circulation. Elles ne seront plus valables à partir du 1er janvier 2026. Les citoyens qui souhaitent conserver leur dérogation au port de la ceinture de sécurité devront donc demander un nouveau certificat médical avant cette date.