...

Selon le rapport, 25.479 demandes d'asile ont été introduites en 2011, soit 5.538 de plus qu'en 2010. Entre janvier et avril 2012, ce nombre est reparti à la baisse. La combinaison de l'augmentation de 40% des retours volontaires et de l'engagement de personnel supplémentaire pour traiter les dossiers fait dire à la secrétaire d'Etat que la crise de l'accueil est "pour le moment terminée". "Nos structures d'accueil peuvent à nouveau respirer", se réjouit-elle.En mai 2012, les demandes d'asile ont légèrement augmenté, portant leur nombre à 9.256 pour les cinq premiers mois de l'année. "L'afflux reste donc important", souligne Mme De Block.En 2011, l'Afghanistan a été le pays d'origine le plus représenté parmi les demandeurs d'asile. Leur nombre (2.758), qui représente 10% de l'ensemble des dossiers, a doublé par rapport à l'année précédente.Au total, une reconnaissance du statut de réfugié a été octroyée à 17% des demandeurs d'asile et un statut de protection subsidiaire à 6,5% d'entre eux. Les 76,5% restant ont fait l'objet de refus.