En prévision d'une éventuelle saturation (toujours redoutée) des services hospitaliers belges, le Collège de Médecine Générale a demandé au KCE, en novembre dernier, de l'aider de façon urgente à valider un arbre décisionnel pour la prise en charge à domicile de patients atteints de Covid-19 et qui se trouvent dans un état préoccupant.

Le but est de maintenir tant que faire se peut les patients covid à domicile en les maintenant en surveillance intensifiée. Le risque d'aggravation est ainsi rapidement identifié via un arbre décisionnel qui " structure et hiérarchise les balises qui permettent aux soignants de première ligne - aidés par les proches - d'évaluer à tout moment l'état du malade et de pouvoir l'hospitaliser immédiatement si nécessaire (lire encadré) ".

Le KCE a répondu " en un temps record ", dit-il, aux sollicitations du CMG en collaboration avec sa Cellule d'appui scientifique universitaire (Casu). Ils ont répondu aux 12 questions de recherche nécessaires pour étayer l'arbre décisionnel. Ce travail s'est fait en concertation avec la SSMG, Domus Medica, l'Academisch Centrum Huisartsgeneeskunde, l'Agence fédérale du médicament et des produits de santé (AFMPS), le Conseil supérieur de la santé (CSS) et Sciensano. " Toutes ces instances se sont jointes avec enthousiasme à la démarche et ont libéré du temps pour y contribuer ", indique le KCE.

L'arbre décisionnel est disponible ici. Il est en ce moment distribué aux MG par les canaux habituels. " Comme les données relatives au Covid-19 sont extrêmement évolutives, les mises à jour éventuelles de l'outil seront aussi transmises par les mêmes canaux. " Dans une quinzaine de jours, un rapport scientifique du KCE sera publié (en anglais) reprenant le cheminement de la réflexion.

Signes d'alarme nécessitant une hospitalisation immédiate

-Saturation en oxygène au repos:

? SpO2 < 90%

? SpO2 < 88% si pathologie respiratoire hypoxémiante chronique

? SpO2 ? 92% avec un débit maximal d'O2 de 4L/min

-Fréquence respiratoire: ? 30/min au repos ou < 12/min

-Décompensation hémodynamique: hypotension systolique < 100 mmHg OU tachycardie > 120/min OU bradycardie < 45/min

-Etat de conscience altéré

-Signes cliniques de déshydration3 et/ou d'hypovolémie4

-Aucune amélioration de l'état clinique après une prise en charge intensive ambulatoire de 72 heures

En prévision d'une éventuelle saturation (toujours redoutée) des services hospitaliers belges, le Collège de Médecine Générale a demandé au KCE, en novembre dernier, de l'aider de façon urgente à valider un arbre décisionnel pour la prise en charge à domicile de patients atteints de Covid-19 et qui se trouvent dans un état préoccupant.Le but est de maintenir tant que faire se peut les patients covid à domicile en les maintenant en surveillance intensifiée. Le risque d'aggravation est ainsi rapidement identifié via un arbre décisionnel qui " structure et hiérarchise les balises qui permettent aux soignants de première ligne - aidés par les proches - d'évaluer à tout moment l'état du malade et de pouvoir l'hospitaliser immédiatement si nécessaire (lire encadré) ".Le KCE a répondu " en un temps record ", dit-il, aux sollicitations du CMG en collaboration avec sa Cellule d'appui scientifique universitaire (Casu). Ils ont répondu aux 12 questions de recherche nécessaires pour étayer l'arbre décisionnel. Ce travail s'est fait en concertation avec la SSMG, Domus Medica, l'Academisch Centrum Huisartsgeneeskunde, l'Agence fédérale du médicament et des produits de santé (AFMPS), le Conseil supérieur de la santé (CSS) et Sciensano. " Toutes ces instances se sont jointes avec enthousiasme à la démarche et ont libéré du temps pour y contribuer ", indique le KCE.L'arbre décisionnel est disponible ici. Il est en ce moment distribué aux MG par les canaux habituels. " Comme les données relatives au Covid-19 sont extrêmement évolutives, les mises à jour éventuelles de l'outil seront aussi transmises par les mêmes canaux. " Dans une quinzaine de jours, un rapport scientifique du KCE sera publié (en anglais) reprenant le cheminement de la réflexion.