...

Généralement, le CG de l'Inami approuve le budget définitif le 3e mardi d'octobre (soit cette année le 15 octobre). En raison des élections communales ça n'a pas été possible cette année car le gouvernement fédéral n'a pas approuvé le budget global de l'Etat. Ainsi, les commissaires du gouvernement qui, au CG, ont droit de veto, n'avait pas encore terminé leur devoir et n'ont pu prendre attitude. Conséquence : les organes de l'Inami sont hors-jeu et le gouvernement (conseil des ministres) a compétence exclusive pour décider du budget final des soins de santé.Acide, Marc Moens observe que " les petits jeux des bourgmestres sont plus importants que le budget de la santé publique. Le mépris du gouvernement et de la ministre Onkelinx par rapport aux partenaires dans la négociation est encore une fois démontré. "Le 29 octobre, le gouvernement fera sans doute savoir ce qu'il a décidé. " J'ai l'habitude et je qualifie depuis des années cette manière de travailler de scandaleuse ", conclut amère le président de l'Absym, .