...

L'élargissement des conditions pour pouvoir être euthanasié a fait l'objet d'un débat dimanche à Ter Zake (le " Mise au point " flamand). Les socialistes tant wallons que flamands souhaitent comme on le sait étendre la loi de dépénalisation de l'euthanasie aux mineurs et au déments. L'Open-VLD y est aussi favorable. Pour le président du CD&V, Wouter Beke, cette extension n'est pas " onbespreekbaar ". Mais " son " sénateur, Rik Torfs, n'est par contre pas favorable à " l'accord de la belle-mère " (soit impliquer plus de personnes dans la décision) mais bien du libre choix du patient. " Il ne fait pas modifier la loi pour aboutir à une décision collective ", pointe-t-il.Or, pour les mineurs et les déments, ce libre-choix n'est pas possible...