...

"Non, non à la privatisation", "San-té Pu-blique", scandaient les manifestants qui agitaient des pancartes où était écrit "NO" coupé d'une paire de ciseaux pour dire "non" aux coupes budgétaires décidées par la région de Madrid, dirigée par la droite au pouvoir. Nombre de médecins affirment descendre dans la rue pour la première fois de leur carrière, craignant une dégradation de la qualité des soins en raison de la "privatisation" des services de soin prévues par le gouvernement régional. Les manifestants dénoncent les coupes pour 2013 dans la santé publique et la privatisation prévue de six hôpitaux et 27 dispensaires, sur les 270 de la région. Mariano Rajoy (PP) entend économiser sept milliards d'euros par an dans le domaine de la santé, un effort qui se répercute sur les finances des régions, chargées de ce lourd budget.