...

Entièrement rénové, l'hôpital de jour comprend désormais trois nouvelles salles dotées d'un équipement à la pointe. L'une est destinée à la chirurgie ophtalmologique, une autre à l'ORL et la dernière se veut polyvalente.Plus accueillante et aérée, l'infrastructure permet aussi d'isoler les hospitalisations d'adultes d'une part et pédiatriques d'autre part. Un soin particulier a été apporté à la décoration et l'aménagement du département pédiatrique. On y trouve notamment un circuit pour voiturettes électriques, fournies à l'hôpital par un concessionnaire local. Ce dispositif rentre dans le concept "Drugs Free". "L'idée est d'humaniser les soins et de donner de l'autonomie au patient. L'enfant devient acteur de sa prise en charge", a souligné le Dr Bénédicta Michielssen, anesthésiste et chef de service de l'hôpital chirurgical de jour.Pour optimiser ses flux, le site de Sainte-Elisabeth comporte dorénavant aussi un "salon de sortie" pour les patients autorisés à quitter l'établissement. Cela doit notamment permettre d'accélérer la mise à disposition des lits aux nouveaux arrivants. "Les hôpitaux sont en pleine mutation pour mieux rencontrer les besoins des patients", a souligné la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale. "Hospitalisation de jour, réseaux hospitaliers, soins à domicile... tout évolue. Il est important d'offrir à chacun(e) des services de qualité et à la pointe. Cette rénovation en est un bel exemple.""Outre les équipements dernier cri et leur évolution, je retiendrai particulièrement l'approche très humaine qui est préconisée ici", s'est réjoui Willy Borsus, ministre wallon de la Recherche et de l'Innovation. "C'est encore plus vrai pour les enfants, puisque l'on sait que le stress peut être particulièrement important pour eux avant et après une opération."