...

"Les informations que nous recevons font état d'un haut niveau de destruction", explique Gilbert Potier, directeur des opérations internationales. "Tout se joue dans les heures à venir, les hôpitaux sont débordés, nous devons agir vite."Médecins sans Frontières a pour sa part envoyé huit équipes et du matériel. Une équipe chirurgicale de quatre personnes est partie cet après-midi de Bruxelles. Les autres équipes viennent du Japon et d'Inde.Le nombre officiel de morts après le violent séisme de samedi au Népal est actuellement de 2.450. On dénombre aussi plus de 6.000 blessés.