...

Alerter. Protéger. Secourir. Les premières étapes en cas d'urgence semblent évidentes. Mais les premières personnes à intervenir ne sont pas forcément les mieux entraînées ou outillées : il s'agit souvent des témoins de la société civile. Dans le prolongement logique de cette réflexion, l'émulateur de projets MolenGeek convie ce week-end développeurs, designers mais aussi médecins ou juristes à venir améliorer la réponse des services d'urgence.Désengorger les centrales d'appel, échanger des données pertinentes via les réseaux sociaux, localiser précisément les incidents ou dangers, cartographier les défibrillateurs... les organisateurs ont déjà identifié avec l'aide du Siamu plusieurs challenges rencontrés lors des attentats du 22 mars 2016.Pendant trois jours à compter de ce vendredi, des technologues tenteront de développer des apps venant optimaliser la prise en charge des victimes, renforcer la mobilisation logistique ou encore structurer la communication.Les partenaires régionaux ou privés, on pense à Lifetech.brussels et au Microsoft Innovation Center, ne manqueront évidemment pas de soutenir les projets qui fleuriront lors de ce marathon de l'innovation.Enfin, pour les aspects pratiques, notez que le MolenGeek Hackathon démarre ce vendredi 29 avril à 18 h au Centre d'entreprises, 10 place de la Minoterie, et court jusqu'au dimanche, la remise des prix étant prévue à 16h.