...

Un chirurgien orthopédiste new-yorkais, le Dr Kenneth Hansraj, a reconstitué une colonne vertébrale virtuelle via un logiciel, pour mesurer le niveau de la pression exercée sur le cou quand la tête est inclinée vers l'appareil. Résultat : le fait de baisser la tête augmente la force gravitationnelle et donc le poids de la tête, qui se situe pour un adulte entre 4,5 et 5,5 kilos. Plus l'inclinaison augmente, plus le poids sur le cou monte. Penchée à 15°, le tête pèse l'équivalent de 13 kilos, à 30° on arrive à 18 kilos, à 45° à 22 kilos et à 60° à plus de 27 kilos. Sur le long terme, la pression qui s'exerce ainsi sur les cervicales peut conduire à une perte de la courbe naturelle du rachis, engendrer une usure, une déchirure, voire une dégénération et nécessiter de possibles opérations chirurgicales prématurées. Pour éviter d'en arriver-là, le Dr Hansraj prodigue une série de conseils, entre autres adopter un usage plus modéré du portable et surtout apprendre à le regarder en le mettant à hauteur des yeux.