...

"Nous recevons de nombreuses questions de la part des médecins généralistes et spécialistes au sujet de la lutte contre le coronavirus. Ce ne sont pas les lignes directrices qui manquent mais le support pratique et le matériel de protection", indique le syndicat. Les médecins sont inquiets de la pénurie d'équipements de protection médicale. "Dans la procédure de traitement d'un éventuel cas d'infection au COVID-19, Sciensanorecommande aux patient et médecins de porter un masque lors de l'examen clinique. Le médecin doit également se prémunir de gants. Et comme la contamination est possible à travers toutes les muqueuses, l'utilisation de lunettes de protection est également recommandée. Les médecins et le personnel de santé se trouvent en première ligne du coronavirus. Nous estimons donc qu'ils devraient recevoir gratuitement du matériel de protection", communique le syndicat médical.L'Absym demande également plus de clarté sur l'achat groupé européen de masques buccaux auquel la Belgique a souscrit. S'agit-il vraiment de masques de type FFP2 ? Le syndicat attend des informations précises pour les médecins qui ne disposent pas d'équipements de protection en stock."Etant la plus grande association représentative des médecins, nous sommes aussi leur premier point de contact. C'est pourquoi, nous nous adressons au gouvernement pour qu'il nous tienne rapidement au courant et en continu sur les procédures de protection et de prévention à suivre ainsi que des informations spécifiques destinées aux médecins. Nous nous tenons évidemment prête à relayer ces informations auprès des médecins", explique le Dr David Simon, représentant de l'Absym à la FAGW