...

"Je constate aussi qu'elle n'exige pas le même parallélisme des formes du côté flamand où il y a pourtant aussi un excédent" d'étudiants diplômés par rapport au nombre de numéros Inami disponibles, a-t-il ajouté.Mardi en commission de la Chambre, Mme De Block avait dit pis que pendre du concours envisagé par la Fédération en fin de 1er BAC de médecine pour mieux faire correspondre le nombre de médecins diplômés avec le contingentement fédéral de praticiens."Je pense qu'il est temps que quelqu'un se réveille car cela va plomber des générations d'étudiants et leurs parents", avait-elle commenté.Mme De Block avait aussi pointé à cette occasion différents problèmes juridiques dans le régime envisagé par la Fédération Wallonie-Bruxelles."On n'est pas loin des mots 'potentielles discriminations'", avait-t-elle dit, doutant dans la foulée que le texte du ministre Marcourt soit accepté par le Conseil d'Etat, voire par la Cour constitutionnelle en cas de recours.Elle faisait bien sûr allusion au spectre des reçus-collés (soit des étudiants en réussite au 1er BAC et qui intenteront une action contre le filtre).