La commission Santé de la Chambre, qui devait se tenir mardi après-midi, avait été annulée. Les ministres qui devaient répondre aux questions des députés ont indiqué lundi soir ne plus être disponibles mardi après-midi en raison de la tenue d'un comité ministériel restreint (kern), a déploré M. Warmoes.

"Cette manière de faire est totalement inacceptable. Nos citoyens se posent énormément de questions sur la gestion de la crise sanitaire, sur la situation dans les maisons de repos, sur le dépistage, sur la pénurie de matériel de protection et sur les mesures à prendre. Les députés avaient introduit 88 questions pour avoir des réponses précises. Ils ne les auront donc pas", avait-il fustigé dans un communiqué.

Sur Twitter, la députée PS Eliane Tillieux avait également regretté cette situation. "Il y a urgence démocratique à obtenir enfin des réponses à nos questions sur la crise du coronavirus", a-t-elle écrit, suggérant que la commission puisse se réunir dès mercredi.

Finalement, le ministre en charge de l'approvisionnement du matériel destiné à lutter contre le coronavirus, Philippe De Backer, a confirmé sa venue mercredi. "Une commission aura lieu mercredi à 14h", a confirmé Thierry Warmoes.

En fin de journée, le président de la Commission a ensuite confirmé que Maggie De Block répondrait pour sa part aux questions des députés vendredi. Siégeant au Conseil National de Sécurité, elle ne peut pas être présente mercredi après-midi à la Chambre.

"La commission de mercredi (avec Philippe De Backer) traitera essentiellement des maisons de repos, du testing, des laboratoires, du traçage du matériel et des masques. Les autres questions seront posées à la ministre de Block vendredi", a précisé M. Warmoes.

La commission Santé de la Chambre, qui devait se tenir mardi après-midi, avait été annulée. Les ministres qui devaient répondre aux questions des députés ont indiqué lundi soir ne plus être disponibles mardi après-midi en raison de la tenue d'un comité ministériel restreint (kern), a déploré M. Warmoes. "Cette manière de faire est totalement inacceptable. Nos citoyens se posent énormément de questions sur la gestion de la crise sanitaire, sur la situation dans les maisons de repos, sur le dépistage, sur la pénurie de matériel de protection et sur les mesures à prendre. Les députés avaient introduit 88 questions pour avoir des réponses précises. Ils ne les auront donc pas", avait-il fustigé dans un communiqué. Sur Twitter, la députée PS Eliane Tillieux avait également regretté cette situation. "Il y a urgence démocratique à obtenir enfin des réponses à nos questions sur la crise du coronavirus", a-t-elle écrit, suggérant que la commission puisse se réunir dès mercredi. Finalement, le ministre en charge de l'approvisionnement du matériel destiné à lutter contre le coronavirus, Philippe De Backer, a confirmé sa venue mercredi. "Une commission aura lieu mercredi à 14h", a confirmé Thierry Warmoes. En fin de journée, le président de la Commission a ensuite confirmé que Maggie De Block répondrait pour sa part aux questions des députés vendredi. Siégeant au Conseil National de Sécurité, elle ne peut pas être présente mercredi après-midi à la Chambre. "La commission de mercredi (avec Philippe De Backer) traitera essentiellement des maisons de repos, du testing, des laboratoires, du traçage du matériel et des masques. Les autres questions seront posées à la ministre de Block vendredi", a précisé M. Warmoes.