...

Nous avons déjà signalé les velléités de mettre fin à la liberté d'installation pour les jeunes diplömés, qui pourraient être obligé de s'installer, durant quelques années au moins, dans l'un de ces déserts médicaux. "C'est dans ce contexte qu'auditionné le 18 décembre dernier par le groupe 'Présence médicale sur l'ensemble du territoire' constitué au Sénat, l'Ordre National des Infirmiers (ONI) avait formulé des propositions concrètes relatives aux problématiques de désertifications médicales. Des préconisations en faveur d'une évolution du rôle infirmier allant dans le sens d'une reconnaissance d'infirmiers praticiens en soins de premiers recours, reprises utilement par le rapport du Sénat", précise Caducee.net.