...

Les urgences belges ont reçu quelque 2,3 millions de personnes en 2011, rapporte l'audit de l'Inami que le Jdm s'est procuré. Ce qui équivaut à 3,9 millions de prestations au poste dépenses en médecine d'urgence. La différence tient naturellement au fait qu'un patient a pu voir plusieurs médecins. La répartition entre les trois types de médecin urgentiste est stable : 66% pour les " urgentistes ", 22% pour les " acutistes " et 12% pour les " médecins BMA "(1). 1,6 million de patients sont allées aux urgences de leur plein gré, 693.000 y ont été envoyés. L'augmentation des dépenses en médecine d'urgence (+17,6% à 71 millions) est due pour partie principale au nouvel honoraire implémenté au 1er janvier 2011 (6,5 millions).Au niveau régional (voir infographie), notons que les Flamands font moins appel aux urgences (173 contacts/1.000 habitants) que les Wallons (267/1.000) et que les Bruxellois (295/1.000). Au niveau provincial, Bruxelles, le Hainaut et le Namurois sont plus urgentophages que le Limbourg et les deux provinces flamandes.