...

Deux tiers des 2.200 pharmacies de la région ont suivi le premier jour d'une grève illimitée, selon le Collège de pharmaciens de Valence. La grève vise à attirer l'attention sur la "situation dramatique que vivent les pharmacies de Valence", a expliqué un porte-parole du Conseil à l'AFP. Selon lui, le gouvernement régional doit 450 millions d'euros aux pharmacies, au titre du remboursement des médicaments qu'elles ont délivrés sur ordonnance entre mai et septembre. "Cinq cents pharmacies pourraient être saisies dans les prochains mois", si elles ne sont pas remboursées, a ajouté le porte-parole. Les pharmaciens réclament donc au gouvernement espagnol "un type de sauvetage comme celui dont ont bénéficié les banques pour pouvoir sortir de cette situation, car l'administration de Valence dit qu'elle n'a plus de liquidités", a-t-il précisé. La zone euro a octroyé en juin à l'Espagne une aide d'un maximum de 100 milliards d'euros pour renflouer son secteur financier.Valence est la deuxième région la plus endettée du pays, après la Catalogne, avec une dette publique de 21,4 milliards d'euros, soit 20,8% de son PIB. Elle a fait appel, en août, pour 4,5 milliards d'euros, au fonds public d'aide aux régions (FLA). Le ministère du Budget a annoncé lundi que le FLA serait prolongé en 2013, accompagné de conditions visant à forcer les régions à payer en priorité les pharmacies et autres fournisseurs de services du secteur de la santé.